brouillon 2.jpg
  • Facebook
  • Instagram

Pratiquant du ski et du snowboard depuis ma jeunesse, passionné des sports de glisse, j'ai suivi un cursus de formation auprès du CNPC Sports afin d'apprendre les techniques d'entretien, de réparation, de vente et de location de matériel de sports d'hiver.

 

J'ai fais mes premières saisons d'hiver dans une boutique de La Clusaz (74), avant de m'orienter vers la station des 7 Laux (38).

 

Après plusieurs années de pratique en magasin, j'ai intégré l'équipe de formateurs du CNPC Alpes et j'interviens auprès des stagiaires technicien ski depuis 8 ans.

 

15 années de pratique dans la réparation et l'entretien du matériel de skis m'ont permis de peaufiner ma technique, découvrir les astuces, et réaliser des réparations parfois complexes, pour ne pas dire chirurgicales.

 

Loin des ateliers des grosses stations de skis avec des machines valant le prix d'une maison, mon travail s'effectue de manière artisanale, à la main, pour une qualité et une efficacité remarquable.  

 

Mon expérience est à votre service, pour une glisse optimale lors de vos sessions hivernales.

 

Le Doc'

Flyer.jpg
fartage.jpg

Fartage au fer : Le fartage a comme rôle de nourrir la semelle qui est un dérivé de plastique. Si ce plastique n'est pas entretenu régulièrement, il va sécher, pelucher et s'arracher plus facilement au contact d'un caillou. Il ne va plus glisser et la neige va même coller à vos skis/snowboards. Si vous constatez que votre semelle a blanchi, c'est que le mal est déjà fait ! Le fartage au fer sera le type de fartage le plus efficace. Les grandes enseignes vous proposent des fartages machines, qui déposent une fine pellicule de fart a la surface, sans réellement nourrir la semelle. Le fartage au fer va faire pénétrer le fart grâce à la chaleur et va nourrir la semelle plus en profondeur.  

Affûtage : L'affûtage est l'action de travailler les carres, la partie métallique qui longe vos skis/snowboards, pour redonner un angle suffisamment accrocheur. Les carres ont tendance à s'émousser à force de skier, encore plus sur la neige à canons. Ce n'est pas forcement visible à l'œil nu, mais plutôt au toucher. Les cailloux peuvent également détruire l'angle de la carre. Des carres arrondis et le ski devient difficile à contrôler et à s'arrêter. Différents angles de carres sont possibles en fonction de votre pratique et votre niveau.  

affutage.jpg
rebouchage.jpg

Rebouchage : Le rebouchage est l'action de remplir les trous et rayures de la semelle avec un plastique fondu à 320°C. Une semelle avec des trous ou des rayures va moins bien glisser, et un trou proche des carres risque, au prochain impact avec un cailloux, l'arrachement de la carre et la fragilisation du noyau du ski/snowboards. Le rebouchage est l'unique moyen de retrouver une semelle parfaite, et demande ensuite un ponçage. 

Ponçage : Le ponçage va permettre de remettre votre semelle bien à plat, pour garder une bonne glisse et un bon contrôle. Il va également enlever les excédents et trace du au rebouchage. Le ponçage est la seule action nécessitant une machine spécifique.  

ponçage.jpg
montage-des-fixations-ski-en-ligne-rense

Montage de fixations : Pour un achat de skis nu et un déplacement de fixations, certains outils sont obligatoires pour installer la fixation correctement (gabarit, foret, colle, ...). Le perçage d'un ski suit un protocole particulier afin de ne pas abimer le noyau du ski et d'être sûr que la fixation résistera aux différentes contraintes lors de la pratique. 

Réglage de fixation : Vos fixations doivent être réglés en suivant la norme AFNOR et en respectant la poussée longitudinale. Une fixation mal réglée peut, en cas de chutes, engendrer de graves blessures. Le réglage d'une fixation est plus complexe qu'il n'y parait, pour votre sécurité, ne le faites pas vous-même ! 

reglage-montage-fixation-de-ski.jpg
1a738.jpg

Empiècement : L'empiècement est un moyen de réparer un gros choc sur la semelle. Si ce choc est trop profond ou d'une trop grande surface pour un rebouchage, on prend un morceau de semelle de ski, taillé puis fixer avec une colle spécifique. Si une carre est arrachée, on peut également la remplacer. Ces opérations sont chirurgicales et demande de la maitrise et de l'expérience. 

Toutes ces opérations vous sont résumées et demande des connaissances techniques, de la maitrise et de l'expérience. On ne s'improvise pas technicien ski, un bon pilote de rallye n'est pas forcément un bon mécano ! Faites confiance au Doc’ pour toutes les opérations, le diagnostic et la marche à suivre vont seront expliqués à chaque consultation. 

REp2.jpg
Rep3.jpg
Repa1.jpg
rep4.jpg